Référentiel R+

Avec R+, Serge Ferrari va plus loin que la réglementation

  • Logo_R+

Dans tous les pays et dans tous les domaines, Serge Ferrari respecte les normes et réglementations en vigueur. Mais systématiquement l’entreprise va plus loin et se donne des objectifs plus ambitieux pour garantir l’excellence sanitaire et environnementale.

Pour vous permettre de mesurer ces efforts mais aussi de les valoriser auprès de vos clients, Serge Ferrari a créé R+, un outil qui permet d’établir le PROFIL SANITAIRE ET ENVIRONNEMENTAL de chacun de ses matériaux composites.

R+ concrétise les avancées volontaires de Serge Ferrari dans le domaine des performances sanitaires et environnementales : concrètement ce que l’entreprise fait “en plus” de ses obligations. Le niveau “R” représente la réglementation.

R+ est conforme à la norme de communication environnementale ISO 14021 : exact, vérifiable, pertinent, non trompeur.

PRÉCAUTION SANITAIRE

Health

• R : Conforme à la réglementation REACH
• R+1 : SVHC* < 0,1 % (substances autorisées par REACH mais listées par l’agence européenne)
• R+2 : Taux de phtalates < 5 % (substances autorisées par REACH, non SVHC* mais sous observation)
• R+3 : Taux de phtalates < 0,1 % (substances autorisées par REACH , non SVHC* mais sous observation)

La réglementation REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals) est une loi européenne entrée en vigueur en 2007. Elle vise à préserver la santé humaine et l’environnement. Chaque substance chimique, en partant des plus dangereuses et des plus importantes en volume, est évaluée pour connaître sa toxicité et est enregistrée. Lorsqu’elles sont classées SVHC, les fournisseurs ont l’obligation d’en informer leurs clients si le taux est > 0,1 %.
Par ailleurs, il existe des substances mises sous observation à titre de précaution par la communauté internationale, comme les perturbateurs endocriniens (exemple : certains phtalates). Bien qu’elles soient autorisées par REACH, nous essayons de limiter leur usage dans les applications sensibles en attendant de connaître les conclusions officielles.
* SVHC (Substance of Very High Concern).

QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR

Indoor-air-quality• R : Conforme aux législations liées a l’usage
• R+1 : Données disponibles sur l’émission de composés volatiles organiques (COV)
• R+2 : Classement A+ pour l’étiquetage sanitaire OU certification Greenguard
• R+3 : Classement A+ pour l’étiquetage sanitaire ET certification Greenguard

La qualité de l’air intérieur a un impact sur la santé humaine. Elle est à prendre en
compte bien sûr pour les applications intérieures uniquement.
L’étiquetage sanitaire est une réglementation française qui permet de quantifier la part et la dangerosité des COV qui peuvent être émis par un produit. Les caractéristiques d’émissions de substances sont formalisées selon une échelle de quatre classes de A+ à C, la classe A+ indiquant eu élevé, la classe C un niveau d’émission élevé.
Le label américain Greenguard a la même vocation avec une obligation de suivi très régulier des produits certifiés.

EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE

Footprint• R : Aucune évaluation
• R+1 : Évaluation générique à la profession
• R+2 : Évaluation spécifique d’un fournisseur identifié
• R+3 : Évaluation spécifique du matériau composite confectionné

Aucune réglementation actuelle n’impose d’avoir des études environnementales sur les matériaux. Une EPD (Environmental Product Declaration EN 15804 pour les produits du bâtiment) est une restitution normalisée européenne des données environnementales issues de l’ACV (Analyse de Cycle de Vie ISO 14040-14044) qui est le socle de toute étude des impacts environnementaux et qui se fait de façon harmonisée par secteur selon des règles communes (PCR Product Category Rules). La FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire) est une EPD française pour le secteur du bâtiment.
R+1 : l’analyse des impacts environnementaux est faite collectivement avec des données génériques moyennées sur plusieurs usines, différents fournisseurs et familles de produits. Les résultats sont donc très génériques.
R+2 : pour être plus précises et plus pertinentes, ces analyses sont réalisées sur les sites industriels d’un fournisseur identifié et correspondent rigoureusement à un produit référencé.
R+3 : pour aller plus loin dans la connaissance des impacts globaux, l’analyse des impacts
environnementaux est faite en incluant la confection et dans certains cas l’usage.

ÉCONOMIE CIRCULAIRE

circular-economy• R : Enfouissement *
• R+1 : Recyclable conformément à ISO 14021
• R+2 : Recyclage effectif via Texyloop
• R+3 : Intégration d’au moins 20 % de matières issues du recyclage

L’objectif de l’économie circulaire est de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières et des sources d’énergies non renouvelables. C’est pourquoi elle encourage le recyclage. Pour qu’un produit prétende être recyclable au sens de l’ISO 14021, il faut qu’il existe une technologie opérationnelle, une filière de collecte accessible, et une capacité industrielle de recyclage.
Le recyclage des produits Serge Ferrari via le procédé Texyloop présente l’avantage de produire des matières de seconde génération à faible impact. Le fait d’intégrer dans le produit un pourcentage significatif de produit recyclé (les chutes de production n’étant pas prises en compte) est une avancée de plus vers la préservation des ressources.

* La vaste majorité des composites PET/ PVC issus de l’industrie et du bâtiment est enfouie car ces matériaux sont refusés dans les filières de valorisation énergétique des combustibles de substitution à cause de la corrosion générée dans les fours.

CONTENUS RENOUVELABLES

Renewable• R : Pas de composant biosourcé
• R+1 : taux de carbone biosourcé entre 1 et 10%
• R+2 : taux de carbone biosourcé entre 11 et 30%
• R+3 : taux de carbone biosourcé supérieur à 30%
Les composants biosourcés sont des produits partiellement ou totalement issus de la biomasse, c’est-à-dire produits par des organismes vivants (végétaux, algues, animaux…). La norme référence pour mesurer le taux de carbone issu de la biomasse est l’ASTM 6866 : elle permet de déterminer dans un produit le taux en matière jeune (renouvelable, issue de la biomasse) et en matière vieille (fossile).
Les pourcentages représentent le carbone issu de la biomasse rapporté à la quantité totale de carbone.

Exemple stam 6002

S_Stam_6002_GB

Pinterest
    Contact

    À votre disposition
    partout dans le monde

    Un projet ? Une question ? Partout dans le monde, les équipes commerciales et de prescription Serge Ferrari vous accompagnent dans vos projets.
    Pour contacter l'interlocuteur Serge Ferrari le plus proche, renseignez le formulaire “Un projet, Une question” ou cliquez sur la carte pour connaître ses coordonnées.
    Qui sommes-nous ?

    Serge Ferrari : créateur de matériaux composites innovants

    • Group3
    • Serge-Ferrari-Industryjpg3jpg
    • Stadium-covers-PRECONTRAINT-
FLUOTOP-T2-1-
    • Group2
    • OLYMPUS DIGITAL CAMERA
    • Decolit-251-2
    • Serge-Ferrari-Furniture-Batyline6
    • Serge-Ferrari-Streamline1
    • les_specialites_1-620x320
    • les_essentiels_5-620x320
    • Serge-Ferrari-Bioenergy-2jpg
    • Soundforms-5
    • Group1

    Serge Ferrari, groupe industriel français, est leader de la filière des membranes composites. L’entreprise développe une offre globale qui répond aux grands enjeux de demain construction durable, maîtrise énergétique, protection et renouvellement des ressources, design pour tous.

    La technologie brevetée Précontraint Serge Ferrari

    about-us-1

    Une innovation industrielle majeure
    Ce bond en avant technologique permet à l’entreprise naissante de s’imposer très rapidement dans le domaine des matières composites souples.

    L’expertise Swiss made

    Group2

    L’expertise de l’unité de production suisse du groupe Serge Ferrari est reconnue de longue date dans le domaine des membranes de spécialité requérant qualité, innovation et technologie.

    Nos engagements

    La stratégie de développement durable Serge Ferrari : source de performance

    • Indoor-Hall-blinds-Soltis-86-6
    • Stamisol-facade-composite-mesh5
    • Outdoor-façade-blinds-Soltis-92-6
    • Serge-ferrari-tensioned-ceiling5

    Des matériaux qui répondent aux grands enjeux

    Prescrits par les grands architectes internationaux, les matériaux composites souples Serge Ferrari contribuent par leur légèreté, leur faible densité matérielle et leurs performances, à une démarche de construction durable. Ces matériaux combinent isolation, translucidité, légèreté, résistance et stabilité. La technologie Précontraint permet notamment de présenter le meilleur rapport poids/performance et stabilité dimensionnelle dans le temps et ainsi d’être en phase avec le défi des ressources naturelles : faire mieux avec moins, plus longtemps.

    Texyloop : la filière de recyclage opérationnelle Serge Ferrari

    engagement-2

    Texyloop c'est :
    • la technologie de recyclage Serge Ferrari des matériaux composites polyester - PVC,
    • une unité industrielle opérationnelle implantée à Ferrare en Italie. 

    Photothèque

    Serge Ferrari en images

    > Voir toutes les photos